Comment ajouter du détail à vos objets 3D ?

English version :

Objectif du tutoriel:

Personnaliser nos modèles 3d en y ajoutant des éléments qui donnent l’illusion de faire partie de la texture.

Introduction

Dans ce premier épisode « discovery of technique » nous allons voir comment ajouter des éléments graphique à un objet comme s’il faisait partie de lui.

Ici, pas de dépliage d’UV, pas de peinture. Simplement une méthode rapide et facilement éditable.

Exemples :

Étape 1 : activer Import Images as Planes

Aller dans User Preferences, dans la partie addon. Recherchez « image », « Import Images as Planes » apparaitra, activer l’addon et fermez la fenêtre.

Étape 2 : placez votre image

On commence par placer le curseur à peu prêt là où l’on souhaite ajouter notre image.

Avec Shift+A on va chercher Images as Planes. Le navigateur c’est alors ouvert nous permettant de choisir notre image, après quoi nous cliquons sur Import.

La premier chose à faire est de placer le plan juste au dessus de la surface en le plaçant tangent à celle ci.

Afin de préparer la suite, on passe en edit mode on sélectionne la face et on la découpe avec la touche W puis Subdivide. J’utilise la touche F6 pour afficher le menu qui me permet de monter les subdivisions à 10.

La suite se passe uniquement du coté des modifiers. Je commence par un subdivision surface que je mets sur simple. Cela permet des subdivisions sans arrondir la géométrie, je garde alors un rectangle bien rectangle.

Ensuite j’ajoute un Shrinkwrap, on règle le mode sur « project » et on coche les 2 cases positive et négative.

Avec la pipette, je sélectionne la surface sur laquelle mon image va venir coller et j’ajuste l’offset de manière à placer le plan juste au dessus de mon objet.

Il reste un problème : l’ombre portée de mon image et sa réflexion sur la carrosserie trahisse l’ajout que l’on vient de faire.

Allons dans l’onglet « Object » puis dans la section « cycles settings ». Décochons toutes les cases excepter la case « camera ».

Sans ombres ou réflexions, l’illusion est parfaite.

Étape 3 : personaliser le shader

Dans mon cas, je souhaite faire en sorte que mon image soit intégrée à ma carrosserie, comme si elle avait été peinte avec le reste. Il faut alors aller chercher le shader du support et l’utiliser à la place du diffuse node qui est placé par défaut dans le shader du plan.

Nous avons maintenant une fusion parfaite entre le support et l’élément graphique. C’est facile rapide et éditable.

Aller plus loin dans l’adaptation du sticker

J’ajoute une image très longue et j’aimerai qu’elle suive la courbe qui sépare le capot du pare-choc.

J’ajoute un modifier « Simple Deform » juste avant le « shrinkwrap » et je le passe en « Bend ». Il ne reste plus qu’à ajuster l’angle et c’est impeccable.

Comme vous l’avez vue c’est simple, efficace (pas besoin de déplier les UV ou de savoir se servir du mode paint). En plus vous pouvez dupliquer et ajouter beaucoup de détails en quelques cliques et bien sûr c’est FACILEMENT ÉDITABLE.